Politique

Politique

Le 24 juin 2013, l'Eurocorps nous a invités pour un petit déjeuner au Club de la Presse à la Place Kléber. La raison était la prochaine cérémonie de passation de commandement de l'Eurocorps, vendredi 28 Juin à la Place de la République à Strasbourg.

 Colonel Bruno Louisfert nous a fait l'honneur de présenter la structure de l’Eurocorps ainsi que ses nouveaux développements. Louisfert – porte-parole de l’Eurocorps – a été promu la semaine suivante, quittant Strasbourg pour Paris en qualité de chef du SIRPAT.

Pour en apprendre plus sur l'Eurocorps et la vie quotidienne d'un colonel du corps, écoutez le podcast.

 

Am 24.Juni hat das Eurocorps zum Frühstück im Club de la Presse am Place Kléber eingeladen. Der Grund: die anstehende Zeremonie der Kommandoübergabe des Eurocrops, am Freitag, den 28. Juni von 10 bis 11 Uhr am Place de la République in Strasbourg.

 Oberst Bruno Louisfert erwies uns an jenem Tag die Ehre, uns die Struktur des Eurocorps und dessen zukünftige Entwicklungen vorzustellen.  Da Louisfert diese Woche sein Amt als Pressesprecher abgibt um in Paris seinen Sitz bei SIRPAT anzutreten, habe ich diese Gelegenheit genutzt, ihn zu interviewen.

Wenn ihr mehr über das Eurocorps erfahren wollt, hört euch den Podcast an.

Page 2 sur 6 : page précédente |  1  2  3  4  5  6   | page suivante

Cérémonie de passation de commandement de l'Eurocorps

Le 24 juin 2013, l'Eurocorps nous a invités pour un petit déjeuner au Club de la Presse à la Place Kléber. La raison était la prochaine cérémonie de passation de commandement de l'Eurocorps, vendredi 28 Juin à la Place de la République à Strasbourg.

 Colonel Bruno Louisfert nous a fait l'honneur de présenter la structure de l’Eurocorps ainsi que ses nouveaux développements. Louisfert – porte-parole de l’Eurocorps – a été promu la semaine suivante, quittant Strasbourg pour Paris en qualité de chef du SIRPAT.

Pour en apprendre plus sur l'Eurocorps et la vie quotidienne d'un colonel du corps, écoutez le podcast.

 Am 24.Juni hat das Eurocorps zum Frühstück im Club de la Presse am Place Kléber eingeladen. Der Grund: die anstehende Zeremonie der Kommandoübergabe des Eurocrops, am Freitag, den 28. Juni von 10 bis 11 Uhr am Place de la République in Strasbourg.

 Oberst Bruno Louisfert erwies uns an jenem Tag die Ehre, uns die Struktur des Eurocorps und dessen zukünftige Entwicklungen vorzustellen.  Da Louisfert diese Woche sein Amt als Pressesprecher abgibt um in Paris seinen Sitz bei SIRPAT anzutreten, habe ich diese Gelegenheit genutzt, ihn zu interviewen.

Um mehr über das Eurocorps zu erfahren, hört euch den Podcast an.


 

Pinar Selek: eine türkische Feministin

In ihre Heimatstadt Istanbul kann Pinar Selek momentan nicht zurückkehren. Der türkischen Feministin und Soziologin droht dort lebenslange Haft auf zweifelhafter Grundlage. Zum Schweigen gebracht hat sie das nicht: Sie ergreift weiterhin das Wort - von Straßburg aus.

 

 


 

En ce moment, Pinar Selek ne peut pas retourner à Istanbul, sa ville natale. La féministe et sociologue turque est menacée d'un verdict à perpétuité qui repose sur des accusations douteuses. Cependant, elle ne se tait pas. Elle prend toujours la parole - à partir de Strasbourg.

 

Philipp Reichert


Podcasts :

Pinar_Selek_-_eine_turkische_Feministin.mp3
Lire le podcast
Télécharger le podcast

 

François Loos, officiellement candidat à la mairie de Strasbourg en 2014

François Loos, actuel président de l'UDI du Bas-Rhin, a convié militants et journalistes au restaurant "Le Tire Bouchon" (quartier Petite France, Strasbourg), pour donner le coup d'envoi de sa campagne aux élections municipales qui auront lieu dans 13 mois.

Au cours de sa carrière, M. Loos changea de casquette à plusieurs reprises: ancien ministre sous la présidence de Jacques Chirac, député du Bas-Rhin (8e puis 9e circonscription), vice-président de la région Alsace, il prit les rênes de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) en 2011. Il a prévu de démissionner de ses fonctions pour servir les ambitions politiques, économiques et culturelles de Strasbourg.

Il souhaite de tout coeur "déclarer sa flamme à Strasbourg", en répondant aux principales préoccupations de ses concitoyens et en redorant l'image de la ville dans un contexte européen. Partisan du projet de loi sur la décentralisation, proposé par Madame la ministre Marylise Lebranchu, et de la création d'un Conseil unique d'Alsace, il espère en effet hisser Strasbourg au rang d'Eurométropole ou capitale de la "Silicon Valley" européenne. Cet objectif, une fois atteint, favorisera la dynamique du marché de l'emploi et donc la qualité de vie des alsaciens.

Son programme encore au stade d'ébauche, François Loos déclara lors de cette rencontre le besoin de faire un "diagnostic" appronfondi sur la situation de la ville de Strasbourg. Un stage de quelques mois figure déjà sur son agenda, afin de débattre des questions sur le budget, la dette, les problèmes de transport, le fonctionnement de la démocratie... etc.

Ses premières propositions apparaîtront à l'automne.

 

Anaïs Lauvergeon

 

Photo: François Loos, 2006 - clubic.com


Podcasts :

François Loos au micro de Radio Eurodistrict (en allemand)
Lire le podcast
Télécharger le podcast

 

50 ans d'amitié franco-allemande

L'année 2013 s'annonce cruciale sur le plan des relations européennes et en particulier franco-allemandes. Un demi-siècle s'est écoulé depuis l'accolade historique entre le Chancelier de la République Fédérale d'Allemagne, Konrad Adenauer, et le Président de la République française, Charles de Gaulle, le 22 janvier 1963. Un symbole qui permit de sceller la réconciliation entre nos deux nations et d'instaurer une paix durable en Europe.

Le 16 janvier dernier, le Ciarus (auberge de jeunesse à Strasbourg) organisa une table ronde où politiques et journalistes des deux rives furent conviés, dans le but d'établir un état des lieux de cette coopération interculturelle.

Les participants étaient: Sylvie Goulard, députée européenne (ALDE), Andreas Schwab, député européen (PPE), Pierre-Yves Le Borgn', député des Français établis hors de France et président du Groupe d'amitié France-Allemagne à l'Assemblée nationale, Frank Baasner, directeur de l'Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg (DFI), André Bord, président de la Fondation Entente Franco-Allemande (FEFA), Sebastian Henning, journaliste à Badische Zeitung. Tous ont partagé avec intérêt leur vision de l'Europe actuelle et leurs projets afin d'améliorer les échanges politiques, économiques et culturels entre la France et l'Allemagne, "locomotive" de l'Europe.

Bien que la signature du Traité de l'Elysée estompa le désintérêt mutuel dont firent preuve les deux pays à la sortie de la seconde guerre mondiale, M. Bord constate que peu de points du Traité ont été appliqués jusqu'à aujourd'hui. Il fait en revanche confiance au président socialiste de la République française fraîchement élu, François Hollande, même s'ils ont des penchants politiques opposés.

Andreas Schwab et Frank Baasner reconnaissent à l'unisson que la politique commune aux deux pays ne tient nullement compte des stéréotypes culturels. Les points de discorde des grandes questions politiques débattues devant l'Assemblée européenne ne sont plus uniquement synonyme de divergences franco-allemandes. Ils reflètent simplement différentes opinions, non bornées par des frontières nationales. L'hiatus culturel semble pourtant compliquer le dialogue entre français et allemands.

Selon M. Le Borgn', la création d'un Ministère franco-allemand serait le remède contre les incompréhensions qui règnent entre les hommes politiques des deux gouvernements, qui d'ailleurs sont issus d'une génération n'ayant pas connu la guerre. La barrière de la langue est celle à franchir en premier afin d'étendre les connaissances de la culture de l'autre. Il souhaite voir ainsi le Ministère de l'Education nationale revaloriser la langue et la culture du pays voisin à l'école pour générer une ambition professionnelle outre-Rhin chez les jeunes, principaux acteurs de l'amitié franco-allemande. Sur fond de crise économique, le chômage des moins de 25 ans atteint des taux record en Europe. M. Le Borgn' voit la réalisation d'un marché commun du travail comme un objectif primordial à mettre sur le devant de la scène.

 

Anaïs Lauvergeon


 

QUAND UNE FEMME DIT NON, C'EST NON

QUAND UNE FEMME DIT NON, C'EST NON

 

Invitée à la matinale de RTL cette semaine, la ministre du droit des femmes Najat Vallaud-Belkacem a annoncé que la loi sur le harcèlement sexuel a été adoptée deux mois après son abrogation par le Conseil Constitutionnel.

Dorénavant, le fait d'imposer  à une personne de manière répétée ou non, des propos ou des agissements à connotation sexuelle est passible de sanctions pénales (amende, peine d'emprisonnement).

La ministre du droit des femmes Najat Vallaud-Belkacem mais aussi la Garde des Sceaux Christiane Taubira espèrent que cette nouvelle loi incitera les victimes à porter plainte.

 

Jean-Christophe Headmaster

 

 

 

 


 

Susanne Wasum-Rainer, première ambassadrice d'Allemagne en France

 

Entre deux commémorations franco-allemandes, celle du cinquantenaire de la réconciliation le 8 juillet dernier, et celle du traité de l’Elysée le 22 janvier prochain, un évènement de taille tend à passer sous silence : pour la première fois, une femme a pris la tête de l’ambassade d’Allemagne en France.

 RadioEurodistrict esquisse un portrait de madame l’ambassadrice.

 

 


 

 

Zwischen zwei deutsch-französischen Gedenkfeiern, die Gedenkfeier zur deutsch-französischen Versöhnung am 8. Juli und die 40-Jahr Feier des Elysee-Vertrag am 22. Januar, scheint ein wichtiges Ereignis fast kommentarlos unter den Tisch zu fliegen: zum ersten Mal hat eine Frau die Spitze der deutschen Botschaft in Frankreich übernommen.

RadioEurodistrict skizziert ein Porträt von Frau Botschafterin.

 

 

Constance Bénard

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources : Le monde, « Susanne Wasum Rainer, De l’émotion dans le franco-allemand »

Le Figaro, « Une femme ambassadeur d’Allemagne en France »

ParisBerlin, « La première ambassadrice d’Allemagne »

 

Photo : AFP, Vincent Jannink

 


Podcasts :

Susanne Wasum-Rainer
Lire le podcast
Télécharger le podcast

 

Vers une agglomération transfontalière: le projet Strasbourg Deux Rives

Symbolisé par le projet d'urbanisme "Strasbourg deux rives", l'axe Strasbourg-Kehl est en pleine reconquête urbaine. Initié il y a environs 20 ans, ce projet envisage de réhabiliter 16 sites de la ville et de son agglomération, du Heyritz jusqu'à la gare de Kehl.

Eric Chenderowsky, directeur de l'urbanisme au sein de la communauté urbaine de Strasbourg, et Philippe Bies, député de la 2ème circonscription du Bas-Rhin, nous parlent de ce projet.

Durch das neue Stadtplanungs Projekt "Strasbourg deux rives" wird deutlich, dass die Achse Straßburg-Kehl sich in der städtischen Rückeroberung befindet. Das vor 20 Jahren initierte Projekt plant 16 Orte in der Stadt selbst und im Großraum Strasbourg zu sanieren, von Heyritz bis zum Kehler Bahnhof.

Eric Chenderowsky, Direktor der Stadtplanung in der städtischen Gemeinschaft Straßburgs und Philippe Bies, Abgeordneter des zweiten Landkreises des départements Bas-Rhin,  sprechen mit uns über das Projekt.

Guillaume Jacquot

 




Podcasts :

Vers une agglomération transfontalière: le projet Strasbourg Deux Rives
Lire le podcast
Télécharger le podcast

 

Marche européenne des sans papiers et migrant.e.s

 

Partie de Bruxelles le 2 juin, la « marche européenne des sans-papiers et migrant.e.s » est arrivée un mois plus tard à Strasbourg. Les chasubles jaunes fluo arborées par les participants parlent d’eux-mêmes : « liberté de circulation et d’installation pour tous ».

 Radio Eurodistrict est allée à la rencontre des marcheurs mais aussi des parlementaires impliqués dans la lutte contre l’état actuel des choses en matière d’immigration.

 

Der « marche européenne des sans-papiers et migrant.e.s » (dt. europäischer Marsch der illegalen Einwanderer und Migranten) hat Brüssel den 2. Juni verlassen und ist in Straßburg einen Monat später angekommen. Die gelben Warnwesten, die die Teilnehmer tragen, sprechen für sich selbst: „Freiheit für alle, sich frei zu bewegen und niederzulassen“.

 Radio Eurodistrict hat die Teilnehmer und Parlamentarier getroffen, die sich für den Kampf gegen die aktuelle Lage der Einwanderer engagieren.

 

Loreline Merelle et Constance Bénard

 

Plus d'informations: 

http://marche-europeenne-des-sans-papiers.blogspot.fr/


Podcasts :

Marche européenne
Lire le podcast
Télécharger le podcast

 

L'austérité, un danger pour la démocratie?

 

Depuis sa création en 1949, Le Conseil de l’Europe fait figure d’arène de discussions et de débats entre les pays membres . Aujourd’hui il regroupe plus de 47 Etats et s’étend bien au-delà des frontières de l’Union européenne.

Bien que symboliques, les résolutions du conseil portent sur le respect des principes démocratiques et du droit. Et ses parlementaires n’hésitent pas à évoquer les évolutions des sociétés modernes européennes. Ce 26 juin, c’est la crise qui s’est invitée dans l’hémicycle. Interview avec Andrej Hunko, rapporteur de l’ouvrage : Les mesures d’austérité un danger pour la démocratie ?

 

 

Seit seiner Kreation 1949 gilt der Europarat als Arena für Diskussionen und Debatten zwischen den Mitgliedsländer. Heute fasst er 47 Staaten und streckt sich weit über die Grenzen der Europäischen Union aus. Obwohl die Entschlüsse symbolischer Natur sind, basieren sie auf Respekt  für die demokratischen Prinzipien und das Grundrecht.

Zudem scheuen sich die Parlamentarier nicht Entwicklungen der modernen europäischen Gesellschaften aufzuzeigen. Diesen 26. Juni 2012 steht die Krise im Mittelpunkt des halbkreisförmigen Saals. Interview mit Andrej Hunko, Berichterstatter der Arbeit:  „Austeritätsmaßnahmen- eine Gefahr für die Demokratie? „

 

Lisa Meier et Loreline Merelle


Podcasts :

L'austérité, un danger pour la démocratie?
Lire le podcast
Télécharger le podcast

 

Journée mondiale des réfugiés

La journée mondiale du réfugié a été célébrée ce 20 juin 2012, 4, rue Brûlée à Strasbourg.

Dans un entretien, Ulrich Bohner, directeur exécutif du Congrès des Pouvoirs Locaux et Régionaux du Conseil de l'Europe, revient sur des thèmes politiques qui ont fait l'actualité de l'Europe. 

Cette journée a été l'occasion de mettre en avant ces populations désœuvrées qui, dans l'espoir de trouver ailleurs une meilleure vie, quittent famille et patrie.

 

Der Weltflüchtlingstag wurde am 20. Juni 2012, 4, Rue Brûlée in Straßburg gefeiert.

In einem Interview spricht Ulrich Bohner,  Direktor des Kongress der Gemeinden und Regionen des Europarates, über politische Themen, die das europäische  Zeitgeschehen beschäftigen.


Dieser Tag bot Gelegenheit, eine  Bevölkerungen hervorzuheben, die  in der Hoffnung woanders ein besseres Leben  zu finden, ihre Familie und ihr Heimatland verlassen musste. 


Podcasts :

Journée mondiale des réfugiés
Lire le podcast
Télécharger le podcast

 

Page 2 sur 6 : page précédente |  1  2  3  4  5  6   | page suivante