Page 1 sur 2 : 1  2   | page suivante

Petit déjeuner européen

Einmal im Jahr organisiert der Conseil de Quartier des straßburger Stadtviertels Conseil des XV ein Europafrühstück. Bei Kaffee, Croissants und Spezialitäten des jeweiligen Lands, dem das Frühstück gewidmet ist, wird den Besuchern von einem eingeladenen Experten über das Land berichtet. Dieses Jahr ging es um die Republik Malta. Eingeladen worden war Eric Mayer, ehrenamtlicher Konsul Maltas in Straßburg.


Une fois par an, le Conseil de Quartier du quartier strasbourgois Conseil des XV organise un petit déjeuner européen. Autour d'un café, d'un croissant et de spécialités du pays auquel la matinée est consacrée, un expert parle aux visiteurs de ce pays. Cette année, c'était la République de Malte. L'invité était Eric Mayer, consul honoraire de Malte à Strasbourg. 


Podcasts :

Petit déjeuner europeen sur Malte
Lire le podcast
Télécharger le podcast

 

European Youth Event 2014 Strasbourg

Das European Youth Event führte am Wochenende des 9. bis 11. Mai über fünf tausend Jugendliche und junge Erwachsene aus ganz Europa zum Europaparlament Straßburg, um an Workshops, Podiumsdiskussionen und anderen Aktivitäten unter dem Motto "Ideen für ein besseres Europa" teilzunehmen. Die Themen Jugendarbeitslosigkeit, digitale Revolution, Zukunft Europas, Nachhaltigkeit und europäische Werte standen dabei im Vordergrund.  

Auf dem Gelände um das Parlament herum bot das YO!Village, das vom European Youth Forum eingerichtet worden war, ein vielseitiges Programm mit Ständen, sportlichen Aktivitäten und nicht zuletzt Livemusik.

Somit bot das EYE seinen Teilnehmern nicht nur die Möglichkeit, ihre Meinungen, Anliegen und Ideen zu Europa und zur EU zu äußern, sondern auch eine Gelegenheit, sich mit jungen Leuten zwischen 16 und 35 Jahren aus ganz Europa auszutauschen.

 

Unir l'Europe ist eine Initiative, die sich an die Bürger Europas richtet und deren Ziel es ist, sie sowohl einander, als auch Europa näher zu bringen.

Über das Wochenende war auch Unir l'Europe mit einem Stand auf dem EYE vertreten. Red hat mit Jacques Schmitt, dem Präsidenten der Initiative gesprochen, um mehr zu erfahren.


Plus de cinq mille jeunes de toute l'Europe sont venus ce week-end du 9 au 11 mai au Parlement européen de Strasbourg pour participer au European Youth Event. Pendant trois yours, ils pouvaient profiter d'une multitude d'ateliers, de débats et d'autres activités sous le slogan « idées pour une meilleure Europe ». Les sujets du chômage des jeunes, de la révolution digitale, du futur de l'Union européenne, du développement durable et des valeurs européennes y étaient dans le centre de l'intérêt. 

Autour du Parlement européen, l'European Youth Forum a monté le YO!Village qui complétait le programme avec des stands, des activités sportives et de la musique live.

Pour ses participants, l'EYE n'était pas seulement une possibilité d'exprimer leurs avis, leurs souhaits ou leurs idées pour l'Europe et l'UE. C'était aussi une occasion pour s'échanger avec d'autres jeunes entre 16 et 35 ans venus de toute l'Europe.       

 

Unir l'Europe est une démarche citoyenne européenne qui a pour but de renforcer le lien entre les citoyens européens des différents pays et de rapprocher l'Europe de ces gens-là.

Pendant le week-end, Unir l'Europe était représenté avec un stand sur l'EYE. Pour en savoir plus, RED a parlé avec Jacques Schmitt, président de l'initiative. 

 

 

 


Podcasts :

EYE 2014 Strasbourg
Lire le podcast
Télécharger le podcast

Unir l'Europe
Lire le podcast
Télécharger le podcast

 

Das Europaparlament öffnet seine Türen / Le Parlement européen ouvre ses portes

Der diesjährige Tag der offenen Tür des straßburger Europaparlaments am vierten Mai bildete den Auftakt des Europamonats im Elsass. Interessenten jeden Alters und aus aller Welt wurde dadurch ein Blick hinter die Kulissen der Institutionen gestattet, deren Mitglieder sie in wenigen Wochen selbst wählen werden.

Auf spielerische Art und Weise konnten die Besucher das Parlament und die Europäische Union entdecken, den Alltag von Abgeordneten und Dolmetschern kennen lernen.  


La journée des portes ouvertes du Parlement européen à Strasbourg qui avait lieu le quatre mai constitue le point de départ du mois de l'europe en Alsace. elle permettait aux visiteurs de toute âge et nationalité de jeter un œil dans les coulisses de l'institution dont il vont bientôt élire les membres.

De manière ludique, ils pouvaient découvrir le parlement et l'Union européenne ainsi que le quotidien des députés et des interprètes.

 


Podcasts :

Europaparlament_Tag_der_offenen_Tur.mp3
Lire le podcast
Télécharger le podcast

 

Pôle emploi franco-allemand, Kehl

Michel Sapin, Ministre français du travail et de l'emploi, et Ursula von der Leyen, son homologue allemande, ont convié la presse le 26 février dernier à Kehl pour couvrir l'inauguration des locaux du Service de placement transfrontalier Strasbourg-Ortenau.

Multipliez vos chances de trouver un emploi en postulant outre-Rhin...

Photo : Michel Sapin et Ursula von der Leyen, 26.02.2013. Le Monde.fr

Anaïs Lauvergeon


Podcasts :

Pôle emploi franco-allemand, Kehl
Lire le podcast
Télécharger le podcast

 

Projet Interreg IV - Jeunes consom'acteurs dans le Rhin Supérieur

Le 22 janvier 2013, date symbolique de la coopération franco-allemande, le Centre Européen de la Consommation (CEC) lance un projet biculturel dédié aux jeunes de la région transfrontalière de l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau : "Jeunes consom'acteurs dans le Rhin Supérieur".

Le CEC est une association franco-allemande basée à Kehl (Allemagne), qui vise à informer les consommateurs résidant de part et d'autre du Rhin sur leurs droits en Europe. Il les aide également à résoudre à l'amiable leurs litiges de consommation avec un professionnel établi dans un pays de l'Union Européenne.

Croire que, à l'âge d'internet, la jeune génération est plus informée que leurs parents, est une fausse idée reçue. Dans un marché européen en plein essor, les techniques de vente, de publicité et de marketing évoluent, les informations sont de plus en plus contradictoires et accessibles. Adeptes de séjours linguistiques à l'étranger et friands de nouvelles technologies (téléphonie mobile, achats sur internet, téléchargements...), les jeunes sont devenus des cibles faciles pour les entreprises.

Il est donc nécessaire qu'ils disposent d'outils fiables leur permettant de vérifier la crédibilité et la fiabilité des informations qu'ils reçoivent. Pour cela, le projet du CEC prend en compte les habitudes de consommation des adolescents européens et peut ainsi s'adresser à eux de manière plus efficace.

Dans cet esprit, deux actions sont mises en place : un site internet bilingue et interactif (www.weareconsumers.eu), inauguré le jour de la conférence de lancement du projet, et des interventions scolaires bilingues et gratuites, assurées par une équipe franco-allemande, qui débuteront en février 2013.

 

Anaïs Lauvergeon

 

L'équipe

Elphège Tignel                                                                                                      Ingeborg Rose

Chargée de mission française du projet                                        Chargée de mission allemande du projet

Centre Européen de la Consommation                                          Centre Européen de la Consommation

E-mail: tignet@cec-zev.eu                                                            E-mail: rose@cec-zev.eu

 

Christian Tiriou

Chef de projet

Centre Européen de la Consommation

E-mail: tiriou@cec-zev.eu

 

Centre Européen de la Consommation

Bahnhofsplatz 3

77694 Kehl

Allemagne

Tel: 0049/(0)7851/991 48 0

E-mail: info@cec-zev.eu


Podcasts :

Projet "Jeunes Consom'acteurs dans le Rhin Supérieur"
Lire le podcast
Télécharger le podcast

 

La protection des consommateurs sur Internet

Quelle protection des consommateurs sur Internet et quel droit appliquer lors d'achats effectués sur des sites étrangers ? Peut-on tendre vers une législation européenne ? Felix Braun, juriste au Centre Européen de la Consommation de Kehl, nous apporte des éléments de réponse.

Un sujet réalisé par Lucie Dupin.


Podcasts :

Quelle protection des consommateurs sur Internet ?
Lire le podcast
Télécharger le podcast
Internet et achats en ligne sur des sites étrangers. Explications et conseils d'un juriste.

 

Prix Bartholdi 2011: La liste des nominés

L’association Prix Bartholdi a rendue publique hier la liste des candidats à l’édition 2011 du concours. Ce prix récompense chaque année depuis 2001 les meilleurs rapports de stage effectués à l’étranger par des étudiants des universités et écoles à filière commerciale de la région métropolitaine du Rhin Supérieur, dont les universités de Strasbourg, Kehl et Offenbourg. Les écoles et universités sélectionnent dans un premier temps un ou deux candidats parmi leurs étudiants qui seront ensuite départagés par un jury en fonction de la nationalité de l’établissement (suisse, allemande ou française). Enfin, les trois travaux primés par ces jurys seront classés par un jury trinational. Le premier prix remporte 4000 euros, les deuxièmes et troisièmes respectivement 3000 et 2000 euros.

Le Prix d’initiative pédagogique est décerné cette année à la filière International Business Management des Universités de Haute-Alsace (site de Colmar), de Bâle et de Lörrach. Le Prix d’honneur est décerné à titre posthume à Georg Herbert Endress.

 

Der Förderverein Prix Bartholdi hat gestern die Kandidaten zum diesjährigen Wettbewerb bekannt gegeben. Seit 2001 zeichnet dieser Preis jährlich die besten Praktikumsberichte von Studenten der Hochschulen und Universitäten der Metropolregion Oberrhein (unter Anderen die Hochschulen Kehl, Offenburg und Straßburg) aus, die im Laufe ihres Studiums ein Praktikum im Ausland durchgeführt haben. Im ersten Auswahlverfahren werden von den jeweiligen Hochschulen bis zu zwei Kandidaten ernannt, unter denen von drei „nationalen“ Jurys drei Gewinner gewählt werden, je einer pro Herkunftsland der Hochschule oder Universität (Schweiz, Frankreich, Deutschland). Über die Vergabe der drei ersten Plätze entscheidet schließlich eine trinationale Jury. Der erste preis ist mit 4000 Euro dotiert, die zweiten und dritten Plätze mit jeweils 3000 und 2000 Euro.

Zwei Sonderpreise werden darüber hinaus vergeben. Der „Prix d’initiative pédagogique“ geht an den Studiengang International Business Management der Hochschulen Basel, Lörrach und Colmar. Der „Prix d’honneur“ geht an den 2008 verstorbenen Georg Herbert Endress

 


 

"Mémoire partagée", quand l'histoire rencontre les Lycéens

Hat die Geschichte für die neue Generation noch eine Bedeutung? Das Projekt „Mémoire partagée“ des DFI und der FEFA gibt den Zeitzeugen des Europaimpulses und Gymnasiasten der Oberrheinregion die Gelegenheit sich zu treffen. Eine deutsch-französische Zusammenarbeit im Dienst der Europaintegration.

Ein Beitrag von Lucie Dupin


Podcasts :

"Mémoire partagée" : quand l'Histoire rencontre les lycéens
Lire le podcast
Télécharger le podcast
L'Histoire a-t-elle encore une signification pour la jeune génération ? Le projet «Mémoire partagée » du DFI et de la FEFA donne la possibilité à des lycéens de la région rhénane de rencontrer des témoins de l'élan européen. Une coopération franco-allemande au service de l'intégration européenne.

 

Une maison pour l'Europe à Strasbourg

Ein Europahaus für die Hauptstadt Europas Straßburg. Worum geht es genau? Ein Beitrag von Lucie Dupin.
Strasbourg se dote d’une nouvelle maison, celle de l’Europe. L’association Maison de l’Europe Strasbourg Alsace est lancée. Les explications de Lucie Dupin.


Podcasts :

Une Maison pour l'Europe à Strasbourg
Lire le podcast
Télécharger le podcast
Ein Europahaus für die Hauptstadt Europas Straßburg. Worum geht es genau? Une Maison de l'Europe à Strasbourg pour rapprocher l'idée européenne du citoyen. Strasbourg se dote d'une nouvelle maison, celle de l'Europe

 

Avant que Schengen ne se referme, les portes du Parlement européen se sont ouvertes

Billet d'humeur

A fleur d’eau, comme une bulle. Une bulle de complexité, une dualité entre opacité et transparence, arène d’une démocratie paneuropéenne tout en rondeur. Le Parlement européen de Strasbourg se pose là, entre zone pavillonnaire et Wacken d’un autre temps marécageux. Entre Allée du printemps et Rue du Levant, l’Europe tend ses bras une fois par an. Mais ouvre-t-elle le cœur de ses Européens de visiteurs à la connaissance ? 17 000. C’est le nombre de curieux venus découvrir les lieux lors de la journée portes ouvertes à Strasbourg. L’Union européenne aurait-elle finalement laissé ses frontières libres d’accès ?

Une file sineuse sillonne la cour Louise Weiss inondée de soleil. Le reptile à taille humaine lézarde sagement sous la chaleur. Que se passe-t-il dans les esprits ? Quelles premières images européennes resteront gravées dans le regard de ce petit en poussette, ballon jaune et bleu en main ? Et que s’attend à trouver ce vieillard un peu perdu ?

Après un contrôle métallique déshumanisé presque semblable à ceux des aéroports, la distribution de petits papiers commence quelques mètres plus loin pour Monsieur ou Madame visiteur Lambda de l’Europe. Le drapeau étoilé constitue la première étape de cet étalage, qui finira avec les autres au fond d’un petit sac en tissu à l’effigie du groupe politique de son choix. Voire de plusieurs, puisque quand on aime on ne compte pas.

Et les visiteurs semblent déborder d’amour ce jour-là, à observer leur comportement du toujours plus dans les mains, dans les bras, autour du coup… A côté des plaquettes d’informations sur les institutions et brochures de présentation, les stylos, carnets, jeux de cartes ou encore casquettes trouvent preneurs. Les collectionneurs se sont plaisir.
Mais que retiendront-ils de cette masse d’informations à disposition ? Les représentants présents sur les stands sont davantage occupés à remplir les sacs à la chaîne qu’à échanger avec les interlocuteurs.

Bien sûr parmi les visiteurs, il y a aussi les bons élèves, les questionneurs, les pointilleux, prêts à lancer le débat. Ou à venir l’écouter. Comme celui tenu dans l’hémicycle notamment par l’eurodéputée allemande Doris Pack, présidente de la commission de la culture et de l'éducation, et des eurodéputés de la circonscription Joseph Daul, président du groupe PPE, et Catherine Trautmann, du groupe S et D.
On y discute du volontariat en Europe, mais pour atteindre le lieu du débat, il faut encore une fois serpenter, à pas de tortue, dans les couloirs occupés par les visiteurs chargés de « cadeaux ».

Si l’on peut continuer à regretter le manque de visites guidées et explicatives, on est loin de vouloir dresser un tableau morose de ces portes ouvertes. Elles ont tout de même le mérite d’exister. Après tout, en termes de fête populaire, cela semble plutôt réussi. Quitte à se laisser bercer par les airs de musique folklorique de la Roumanie, invitée comme l’Espagne ou le Portugal, à présenter ses atouts touristiques et musicaux aux détours d’un espace de restauration.

Et si les réponses ne sont pas apportées ce jour-là, on ne peut qu’espérer que la curiosité suscitée dans les dédales parlementaires invite ensuite à une réflexion européenne.

Lucie Dupin


 

Page 1 sur 2 : 1  2   | page suivante