Simone Morgenthaler, une mémoire enfin libre

On ne présente plus Simone Morgenthaler. Journaliste alsacienne célèbre pour son émission culinaire « Sur und Siess », écrivain, elle est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont certains sont des récits autobiographiques.

 

RED a lu pour vous « Pour l’amour d’un père- les moissons de la mémoire » paru en avril 2014 aux éditions du Belvédère. Cet ouvrage écrit à la première personne est une véritable quête d’identité. Ou plutôt la recherche d’un homme que Simone n’a jamais connu : Albert, le petit frère de son père.

 

Dans ses recherches sur son oncle, l’auteur fait revivre les souvenirs. Elle rencontre des personnes de son entourage qui ont connu Albert. En réalité, au fil des pages, elle moissonne les souvenirs enfouis. Elle libère sa mémoire. Une récit d’une grande pudeur dans lequel la journaliste met en exergue des thèmes toujours d’actualité dans notre région : l’incorporation de force, l’annexion à l’Allemagne et la Seconde Guerre Mondiale.

 

Ce récit pudique touche au plus profond du lecteur et l’amène à s’interroger sur ses propres racines.

 

Aude Forestier

 

Ressources complémentaires

Podcasts :

livre_simone_morgenthaler.mp3
Lire le podcast
Télécharger le podcast

0 commentaire

Votre commentaire

Pseudo * :

Email * :

Site web :

Anti-spam : laissez ce champ vide :

Votre commentaire * :

* = Champ obligatoire