Divers

EuroInfoConsommateurs salue l'adoption de la directive santé

ReD diffuse ici le communiqué d'Euro Info Consommateurs. Retrouvez prochainement un reportage à ce sujet.

 

Adoption de la directive santé : quelles avancées pour les patients ?

Euro Info Consommateurs salue l’adoption de la directive « santé » du 19 janvier 2011. Ce texte apporte des réponses concrètes aux besoins des patients européens, qui plus est en région frontalière.

Depuis plusieurs années, EIC travaille sur les questions de soins transfrontaliers et constate qu’en la matière, les droits des patients européens relevaient -jusqu’à présent- trop souvent de la théorie : dans la pratique, délais de remboursement trop longs, manque d’information sur les modalités de prise en charge des soins, difficultés en cas de litige avec une caisse maladie ou un praticien étranger.

Cette directive est un signe fort qui témoigne de la volonté de construire une Europe de la santé utile pour les citoyens. Voici les principales avancées pour le quotidien des patients.

Les règles d’accès aux soins transfrontaliers clarifiées et harmonisées

Finie la réglementation complexe et indigeste applicable en cas de soins transfrontaliers (jurisprudence de la Cour européenne de Justice, règlements européens, législations nationales) ! Avec la directive, les droits des patients en Europe seront désormais clarifiés et appliqués de façon uniforme.

Chaque pays européen devra également définir des normes claires de qualité applicables aux soins de santé transfrontaliers et garantir sur son territoire les normes de sécurité édictées au niveau européen.

Une meilleure information des patients grâce à la mise en place d’un réseau de points de contacts nationaux d’information.

Ces guichets d’information indépendants (en principe, un point de contact par Etat membre) permettent aux patients d’avoir accès à une information claire, précise et de qualité (règles de prise en charge, options thérapeutiques dans les différents Etats membres, règles relatives à la responsabilité des praticiens etc). Ils prendront ainsi leur décision de se faire soigner à l’étranger en toute connaissance de cause.

Pour plus d’informations

 
0 commentaire

Votre commentaire

Pseudo * :

Email * :

Site web :

Anti-spam : laissez ce champ vide :

Votre commentaire * :

* = Champ obligatoire