Les eurodéputés ont tranché, Die Fremde remporte le prix Lux

ReD poursuit sa chronique En direct du Parlement européen depuis Strasbourg, occasion ce mois-ci de mettre en lumière le prix du même nom, destiné à encourager l'émergence d'un cinéma européen poussé par la diversité culturelle


Le prix Lux du Parlement européen né en 2007 est attribué chaque année à l'issue d'un vote entre les eurodéputés.Pour l'édition 2010, c'est la réalisatrice autrichienne Feo Aladag qui s'est vue remettre le prix par le président du Parlement Jerzy Buzek. A travers son premier film Die Fremde*, et le parcours de son héroïne en quête de reconnaissance auprès de sa famille d'origine turque installée en Allemagne, c'est la violence faite aux femmes qui est dénoncée.

Quel écho la question de l'immigration turque en Allemagne peut-elle trouver à travers le cinéma ? ReD a mené l'enquête.

Interviews et montage: Lucie Dupin

 

* En français, le film est intitulé Nous partons

 

Ressources complémentaires

Podcasts :

Die Fremde s'attaque à la violence faite aux femmes
Lire le podcast
Télécharger le podcast
Dénoncer la violence faite aux femmes à travers le parcours d'Umay, jeune turque allemande rejetée par sa famille, c'est le film récompensé par le prix Lux 2010 du Parlement européen

0 commentaire

Votre commentaire

Pseudo * :

Email * :

Site web :

Anti-spam : laissez ce champ vide :

Votre commentaire * :

* = Champ obligatoire